Articles

Affichage des articles du juin, 2015

Hannah (III) - L’intelligence du mal, ou le rire de la fille de Thrace

Image
L’intelligence du mal, ou le rire de la fille de Thrace[1]

Christo Datso






Et maintenant qu’on voudrait pour la première fois vraiment commencer, il faut s’en aller !
Karl Jaspers, cité par Hannah Arendt, in « Martin Heidegger a quatre-vingt ans », repris dans Vies Politiques






Mesdames, Messieurs,
L’objectif du séminaire est de nous éclairer sur ce que Richard Miller a appelé l’ « Intelligence du Mal ». Lors de la leçon du 21 février, il proposait cette définition, provisoire : « l’intelligence du mal, c’est la logique de la raison mobilisée contre l’humanité. »
Hannah Arendt a été mobilisée toute sa vie pour répondre à cette question. Elle nous a fourni des éléments pour articuler la question du Mal, avec la question de son entendement ou de sa pensée, avec son « intelligence », dans ce double sens de compréhension extérieure du phénomène, sur le plan politique, et d’analyse du problème, sur le plan philosophique. L’  « intelligence du mal » serait cette connaissance, cette pensée, cette volo…

Hannah Arendt, transcription d'une scène du film où elle s'explique sur la "banalité du mal"

Image
Vous trouverez ci-après un document sur la question de la banalité du mal, il s'agit d'un texte « apocryphe » de Hannah Arendt extrait du script du film de Margarethe von Trotta que j’ai retranscrit à partir du DVD. Cet extrait est établi presque mot pour mot à partir de fragments de la Correspondance d'Arendt avec Gershom Scholem et du livre Eichmann à Jérusalem (publié en 1963).   Le contenu du script est donc fidèle à la lettre des écrits d'Arendt, par contre la scène du film où elle s'explique dans un auditoire de faculté face à un public d'étudiants, plutôt sympathiques, et quelques professeurs, plutôt hostiles, est une fiction. Au moment de la controverse autour du livre Eichmann à Jérusalem, Arendt n'était pas encore titularisée à la New School of Social Research de New York. Le professeur Thomas Miller qui l'interpelle n'a jamais existé, mais les critiques qu'il exprime étaient bien réelles. Cette controverse a été réactivée suite à l…

Antisémitisme et opposition au libéralisme chez Martin Heidegger et chez Carl Schmitt (VIII)

Image
Antisémitisme et opposition au libéralisme  chez Martin Heidegger et chez Carl Schmitt  (VIII)


Conclusions


Séminaire de philosophie politique organisé par Richard Miller Centre Jean Gol, à Bruxelles, séance du 6 juin 2015

La séance du jour est présentée par Richard Miller


Mes notes sur le blog des Métamorphoses de C.
Séminaires I et II - la Question du séminaire, l’Intelligence du Mal, les pièges à éviter (I) ; Histoire de l’antisémitisme (II), par Richard Miller Séminaire III - la critique du libéralisme chez Carl Schmitt (« Théorie de la Constitution »), par Drieu Godefridi Séminaire IVles lois de Nuremberg et « La Constitution de la Liberté » de Carl Schmitt, ainsi qu’une introduction à la question des rapports entre Heidegger et le nazisme, par Richard Miller Séminaire Vune leçon sur la Shoah, par Joël Kotek Séminaire VIla religion d’Hitler, par Arnaud de la Croix Séminaire VIIla critique du libéralisme chez Martin Heidegger (« Le séminaire sur Schelling »), par Richard Miller
(L’en…