Articles

Affichage des articles du février, 2016

Borgès, Averroès et quelques autres ... (I)

Image
Sur un texte de Borgès, à propos d’Averroès, d’Aristote et de la tragédie grecque…
J'ai entendu parler récemment de la « question de la tragédie grecque et de l’Islam », ou plus précisément, du fait que celle-ci, et le théâtre en général, avaient été absents des traductions d'oeuvres de l'antiquité grecque vers le syriaque et l'arabe. Cette ignorance de la tragédie aurait eu des effets sur la reconnaissance des droits et des libertés individuels, au sein des sociétés islamiques elles-mêmes au cours de leur histoire[i].   Il s'agit d'une hypothèse audacieuse que je ne commenterai pas directement ici. Je me contenterai, pour le moment, d'évoquer une mise en situation, des premières associations d'idées que cette hypothèse suscita chez moi.
  Cette affirmation me rappela un texte où l’auteur commentait un conte de Borgès : « La Quête d’Averroès ». Je cherchai d’abord ce fragment dans l’Entretien Infini de Maurice Blanchot, qui s’était imposé à mon souvenir p…

Belgique imaginaire

Image
Questionnaire de Marc Bailly, éditeur de l’anthologie, La Belgique imaginaire, Louvain-la-Neuve, Editions Academia, 2016, tome 1. (Les tomes 2 et en 3 sont en préparation pour cette année)
Marc nous a demandé de répondre à 3 questions, dans le but de « rédiger un petit article de présentation de la Belgique Imaginaire, tome 1 ». Je choisi d’y répondre en public, sur cette page. Ayant participé à l’aventure de cette anthologie, il ne me revient pas d’en faire un compte-rendu ; par contre, l’occasion m’est donnée de faire un peu de publicité pour cet ouvrage auquel je souhaite un bon succès, et de m’expliquer sur le sens de ma contribution.


1. Pourquoi écrivez-vous de l'Imaginaire?
Pourquoi écrire ? Pour un surcroit de sens je suppose.
Je ne sais pas si j’écris de « l’Imaginaire » (voir réponse à la question suivante : mais c’est quoi alors, ce dont on parle ici ?), ni même si j’écris, tout court. En fait, ce « je » n’est-il pas lui-même le premier sujet et objet de fiction ? Tout part …